Le samedi 30 Avril 2016 soyez nombreux à venir au Musée Cantini, pour admirer l'exposition Masson (Le rdv est à 13h45 devant l'entrée).

 

 

Artiste majeur du vingtième siècle, membre du groupe surréaliste dès 1924, André Masson est l'auteur d'une oeuvre placée sous le double signe de l'expérience de la guerre et de la découverte d'une dimension lyrique et onirique du réel.

Il fut associé à quelques-unes des plus audacieuses entreprises intellectuelles de son temps. Outre André Breton avec qui il entretint des relations parfois tumultueuses, il fut en contact avec de nombreux écrivains tels que Georges Bataille, Michel Leiris, Antonin Artaud, Georges Limbour, participa aux revues Le Minotaure et Acéphale, et fut l'un des acteurs les plus importants de la diffusion de la pensée et de la vision surréalistes aux États-Unis entre 1941 et 1944. Son influence sur des artistes tels que Jackson Pollock et Arshile Gorky fut déterminante.

Le lien intime qui unit l'histoire de Marseille et celle du mouvement d'André Breton a été maintes fois signalé. Il n'est pourtant pas inutile de rappeler le rôle éminent joué par Varian Fry, jeune universitaire américain devenu directeur de l'Emergency Rescue Committee (Centre, américain de secours) qui porta inlassablement secours aux centaines d'intellectuels, écrivains, artistes, musiciens, venus à Marseille en 1940-1941 dans l'espoir d'obtenir un visa pour les États-Unis.

En hommage à cet homme exceptionnel, les enfants d'André Masson ont décidé de prêter au Musée Cantini, pour une durée exceptionnelle de dix mois, un ensemble d’œuvres de l'artiste dont certaines furent rarement exposées jusqu'à aujourd'hui.

Photo Edouard

 

 

 

Musée Cantini:

19, rue Grignan 13006 Marseille.

 

Tél:04 91 54 77 75 

 

Cet hôtel particulier, édifié en 1694 par la Compagnie du Cap Nègre, fut acheté en 1709 par la famille de Montgrand qui le conserva jusqu’en 1801. Il connut par la suite plusieurs propriétaires, restant pendant plus d’un demi-siècle le siège du “Cercle des Phocéens” installé en 1836, avant d’être acquis par Jules Cantini, important marbrier qui prit part à la construction de nombreux édifices civils et religieux à Marseille sous le Second Empire. Grand amateur d’art, Jules Cantini en fit don à la ville en 1916, afin qu’il devienne un musée consacré à l’art de notre temps.
 
Ce prestigieux établissement culturel marseillais est consacré à la période dite « moderne » du vingtième siècle, laquelle s’étend entre 1900 et les années 1960.
 

La politique d'acquisition, accompagnée par d"importants dépôts de l'Etat (Musée national d'art moderne, Fonds National d'Art Contemporain, Musée National Picasso, Musée d'Orsay) et soutenue par de nombreux dons, a guidé la constitution de l'une des plus belles collections publiques françaises consacrées au XXe siècle.